Accueil

Affiche A3 conf Polynésie 20220611-page-001

"Faire des voyages me semble un exercice profitable. L’esprit  y a une activité continuelle pour remarquer les choses inconnues et nouvelles, et je ne connais  pas de meilleure école pour former la vie que de mettre sans cesse devant nos yeux, la diversité de tant d’autres vies, opinions et usages. "

Montaigne (1533-1592) (Essais, III, 9)


"Je suis tombé dans cette espèce de rêverie connue de tous les voyageurs: nul souvenir distinct de moi ne me restait; je me sentais vivre comme partie du grand tout, et végéter avec les arbres et les fleurs. C'est peut-être la disposition la plus douce  pour l'homme, car alors même qu'il est heureux, il y a dans ses plaisirs un certain fond d'amertume, un je ne sais quoi qu'on pourrait appeler la tristesse du bonheur. La rêverie du voyageur est une sorte de plénitude de cœur et de vide de tête, qui vous laisse jouir en repos de votre existence: c'est par la pensée que nous troublons la félicité que Dieu nous donne: l'âme est paisible, l'esprit est inquiet."

Chateaubriand, extrait de: Voyage en Amérique  (1827)